25 mai 2017 – 9 h 44 min

Il est souvent difficile de s’y retrouver dans les vêtements pour bébé, surtout lorsque vous devez choisir des pyjamas, un body, des t-shirts pour votre nouveau né, les tailles ne …

Lire la suite »
Accueil » Santé

Diarrhée du nourrisson : elle n’est jamais banale !

Le 1 août 2017 – 9 h 25 minUn commentaire |

Si, chaque année, elle frappe plus de 3 millions de Français, la diarrhée touche plus volontiers les tous petits et engendre 50 000 hospitalisations… Et près de 80 décès par an.

Dents, allaitement…

La diarrhée se définie par des selles trop fréquentes et liquides.
Il ne faut pas confondre les diarrhées, qui sont pathologiques, avec les selles d’allaitement, qui surviennent le premier mois après chaque tétée.
Particulièrement fréquente, elle entraîne une banalisation des comportements parfois dramatique alors que les pertes en eau et en sels minéraux peuvent provoquer une disgrâce passion de l’organisme.

bebe malade

Il existe pourtant un moyen simple, efficace (et remboursé !) pour lutter contre les effets de ces diarrhées aiguës encore trop insuffisamment prescrits par les médecins : les solutés de réhydratation orale (SRO).
Il doit être donné dès le début des symptômes, associés à une interruption éventuelle des apports lactés (sauf le lait maternel).

Sans oublier ces quelques règles d’hygiène élémentaire permettant de prévenir la diarrhée : toujours se laver les mains avec de l’eau et du savon, avant et après s’être occupé de votre bébé, de même qu’après chaque passage aux toilettes et à chaque fois que l’on passe d’un aliment à l’autre au cours de la préparation des repas.

La diarrhées chez le nourrisson est généralement virale, on peu retrouver d’autres cas dans l’entourage.
La seule complication à redouter est la déshydratation, surtout si cette diarrhée est associée à des vomissements.

D’autres causes, beaucoup moins fréquentes que les virus peuvent provoquer la diarrhée aiguë : bactéries (diarrhées invasives, avec traces de sang, fièvre importante et altération de l’état général), otites, pneumopathies, pyélonéphrites (fièvre élevée généralement mal tolérée).
Après une gastroentérite aiguë, des diarrhées peuvent persister (après 10 jours), avec des selles acides, en lien avec une intolérance au lactose (irritation intestinale, avec mauvaise digestion du lactose contenu dans le lait, entraînant une persistance des diarrhées). Un lait sans lactose est alors recommandé.

La vaccination

Des vaccins sont possible, contre la diarrhée à rotavirus (virus responsable de la majorité des hospitalisations et des complications de la diarrhée). Ce vaccin à peu d’effets indésirables, et est donné par la bouche à 2, 3 et 4 mois. Il n’est pour l’instant pas remboursé par la sécurité sociale, mais dispose de toute les autorisation de sécurité sanitaire. Son indication est importante chez les nourrissons les plus fragiles (prématurés, et enfants atteints de pathologies néonatales).

Comment savoir si mon bébé a la diarrhée ?

De nombreux parents se ne savent pas quand leur bébé a une diarrhée étant donné que les selles du nourrisson sont assez fréquentes. Celles-ci seront différent selon que l’enfant soit nourri au sein ou au biberon. Il faut savoir que si vous donnez le sein, votre enfant aura des selles plutôt jaunes et molles, voire liquides et cela jusqu’à cinq fois par jour.

En effet, le lait stimule l’intestin de votre enfant au fur et à mesure l’estomac est rempli. A l’inverse, les bébés qui auront un biberon n’auront en moyenne qu’une selle par jour, d’apparence classique.
Il se peut cependant que votre enfant aient de temps en temps des selles molles.
Les symptômes de la diarrhée sont :

  • des odeurs fortes provenant des selles
  • des selles très liquides et striées de glaires
  • des selles fréquentes
  • de la fièvre
  • une perte du poids

Explications de la diarrhée

Quelques hypothèses sont mises en avant comme par exemple la maturation, la croissance de l’organisme, un facteur social, des troubles de la motricité intestinale, des gaz intestinaux, voire des facteurs alimentaires.

Les causes dune diarrhée peuvent varier pour un nourrisson. En effet, les causes des diarrhées ne sont pas toutes clairement définies, et peuvent se traduire par des troubles du transit, un biberon mal préparé, une rhinite, des antibiotiques ou une immaturité du système digestif.
Il se peut également que votre enfant fasse ses dents, ce qui peut générer une diarrhée.
On remarque aussi qu’un enfant qui boit trop de lait et de façon rapide peut devenir très irritable au sein et peut quelquefois défini comme un bébé à diarrhées.

La cause la plus classique est un virus qui s’appelle le rotavirus. La majorité des bébés seront confrontés à ce virus avant leurs 5 ans. Il est la cause de la gastroentérite, une infection intestinale qui endommage la paroi intérieure de l’organe.

Guérir la diarrhée du bébé

Soluté de réhydratation orale

Pour éviter la déshydratation, complication exceptionnel mais néanmoins sérieuse de la gastro-entérite, il est fortement conseillé aux parents d’employer dès les premiers symptômes un soluté de réhydratation orale, parfois appelé SRO.

En cas de diarrhées importantes, il faut proposer le SRO en plus de l’alimentation, à volonté, pour compenser les pertes en eau dans les selles. En cas de vomissements, arrêter le lait et proposer le SRO, très progressivement : 10ml sur 10 minutes, puis 15, puis 20… pendant 4 heures, puis reprendre l’alimentation. Proposer le SRO trop vite risque de refaire vomir l’enfant, il ne faut pas se précipiter, même si votre bébé à très soif.

Soluté de réhydratation bébé

Si bébé vomit sont SRO, il faut consulter rapidement, car il risque de se déshydrater.
Le SRO est composé de sel, de sucre et d’ions, et est parfaitement adapté pour hydrater votre enfant. Ni le cola dégazé, ni l’eau de riz ne sont adaptées à la réhydratation de bébé.
D’autres traitements peuvent être prescrit par le médecin : racécadotril (tiorfan®) qui permet de réduire le nombre de jours de diarrhée (efficacité démontrée), le diosmectite (smecta®), qui épaissi les selles (ne limite ni la durée ni le nombre des diarrhées, ni le risque de déshydratation), le dompéridone (motilium®, contre les vomissements)… Chez le nourrisson de moins de deux mois, on remplacera son lait par un hydrolysat, pour limiter le risque d’allergie aux proteines du lait de vache secondaire.
Eviter les diarrhées du nourrisson

Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson car le mieux adapté à ses besoins spécifiques.
Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l’allaitement au sein. L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d’utilisation d’un lait infantile, lorsque la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation, et de suivre l’avis du corps médical.

Les implications socio-économiques doivent également être prises en considération dans le choix de la méthode d’’allaitement.

Un commentaire »

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.