25 mai 2017 – 9 h 44 min

Il est souvent difficile de s’y retrouver dans les vêtements pour bébé, surtout lorsque vous devez choisir des pyjamas, un body, des t-shirts pour votre nouveau né, les tailles ne …

Lire la suite »
Accueil » Santé

Apparition des dents de lait

Le 29 novembre 2011 – 17 h 41 minAucun commentaire |

Les premières dents ou plus communément appelées dents de lait sont au nombre de vingt.
Elles apparaissent généralement par paire et celles de la mâchoire inférieure précèdent généralement leurs homologues de la mâchoire supérieure.
La première des dents de lait apparait généralement autour du sixième ou septième mois et les dernières apparaissent à différentes périodes entre le vingtième et le trentième mois. Donc, toutes les dents de cette première dentition apparaissent sur une période allant de un an et demi à deux ans. Cela varie cependant en fonction des individus tant pour la durée totale, que pour les moments de percées, que pour l’ordre d’apparition des dents.
Il n’est donc pas nécessaire d’en rajouter plus sur ce point.

Le développement des dents est un processus naturel. Il est cependant trop fréquemment difficile et douloureux, souvent par une mauvaise gestion du régime et de la santé du nourrisson tant avant la poussée des dents que durant leur poussée elle-même.

Par conséquent cette gestion souvent maladroite de cette période la rend souvent la plus critique de l’enfance. Non pas que je calque la mortalité infantile sur cela, mais il y a tout de même un sixième des enfants qui n’y survivent pas. Mais nul ne doute que les premières dents sont souvent une période dangereuse pour les nourrissons. Il est donc important pour une maman anxieuse et aimante de savoir comment diminuer ou atténuer ou si c’est possible éviter les dangers et difficultés de l’apparition des dents.
Quelques petits trucs à ce sujet peuvent donc être utiles.
Je vais donc traiter dans un premier temps la gestion du nourrisson lorsque la poussée dentaire se fait sans encombre, puis dans un second temps la gestion du nourrisson lorsque l’apparition des dents pose problème.

Gestion de l’enfant lorsque l’apparition des dents se passe bien.

Chez un enfant de bonne constitution qui a été correctement nourri, c’est-à-dire à partir du lait maternel, les symptômes des poussées dentaires sont limités et la gestion du nourrisson et plus simple et plus facile.
Les symptômes : Les symptômes de la dentition naturelle (comme on l’appelle) sont une augmentation du flux de la salive avec un gonflement et une chaleur des gencives et occasionnellement les joues rouges.
L’enfant mordille fréquemment ses doigts ou n’importe quoi à sa portée. Sa soif s’accroit et il prend le sein plus fréquemment, pour des périodes plus courtes, comme un massage des gencives. Il est énervé, pleurniche. Il peut également avoir de soudains accès de pleurs, des envies de dormir avec une légère tendance à vomir, un relâchement des intestins.
La majeure partie de ces symptômes précède souvent l’apparition des dents de plusieurs semaines et indique que les dents vont sortir. Dans de tels cas les symptômes disparaissent en quelques jours pour réapparaitre lorsque les dents affleurent les gencives.

Traitement :
La gestion du nourrisson dans ce cas est très simple et nécessite rarement une intervention du médecin. L’enfant doit aller en plein air, faire de l’exercice, ses intestins doivent être opérationnels, il doit être aussi calme que possible. La toilette à l’éponge froide est faite chaque jour de même que le séchage avec une grosse serviette en flanelle si la peau délicate de l’enfant le supporte.
Il faut souvent donner le sein mais pas longtemps.
La soif étanchée, les gencives restent humides et détendues ; ainsi leur irritation diminue sans qu’il y ait une surcharge dans l’estomac. A ce moment là, la mère doit également faire attention à sa santé et à son régime. Elle doit éviter toute nourriture ou boisson stimulante.

Dès que les dents commencent à pousser, l’enfant trouvera agréable qu’on exerce une pression sur les gencives, cela diminue la sensibilité et allège la douleur. En général on utilise du corail pour cela, ou bien de la racine d’iris ou de réglisse.
Cependant une bague en ivoire plate sera plus sûre car il n’y a aucun risque de la mettre dans le nez ou l’œil. De même, le nourrisson appréciera également de doux massages faits par le doigt de la nourrice. Cela peut également apaiser les irritations.
En France, il est fréquent de tremper ces racines dans du miel ou du sucre glace. En Allemagne on donne un petit sac rempli de sucre et d’épices à sucer si l’enfant souffre des dents.
Cependant, l’usage intensif de sucreries ou d’ingrédients stimulant peut blesser l’estomac et donc ces utilisations sont sujettes à caution.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.