La diversification alimentaire est une étape dans la vie de vos petits bouts. Il existe différentes formes mais le tout est de commencer à donner à bébé des aliments solides.

Quand diversifier ?

Il est conseillé de commencer la diversification entre 4 et 6 mois.

Avant 4 mois, les reins du bébé ne sont pas capables d’éliminer correctement l’excès de protéines, la barrière intestinale est encore immature et provoquerait allergies et eczéma.

Après 6 mois, les risques d’allergies seront plus élevés et il y a de fortes probabilités que bébé soit carencé notamment en fer.

Entre 4 et 6 mois bébé est prêt à commencer la diversification, vous le verrez bien quand vous êtes à table si bébé commence à ouvrir la bouche quand vous mangez, s’il commence à mettre des choses à la bouche c’est qu’il est prêt.

Comment faire la diversification ?

Alors il existe 2 méthodes : la diversification menée par l’enfant (DME) ou la diversification traditionnelle.

La DME consiste à donner à l’enfant des fruits et légumes en morceaux selon ses envies. L’autre méthode consiste à donner à l’enfant des fruits et légumes en purée ou compotes.

Ici je vais vous parler de la méthode traditionnelle mais si vous voulez découvrir la DME je vous invite à vous renseigner sur les sites dédiés (voir l’émission de la maison des maternelles).

Alors, il est conseillé de commencer par les légumes car les fruits étant sucrés bébé ne voudra peut être pas manger les légumes si on commence par les fruits. On doit tester un légume 2 à 3 jours avant d’en proposer un nouveau et un par un afin de voir si bébé ne fait pas d’allergies. Au début il est conseillé de donner quelques cuillères selon l’appétit de l’enfant, sans dépasser un petit pot de 130g.

5 jours après avoir testé les légumes, on pourra introduire les fruits. Alors pour voir si bébé n’est pas allergique quand on propose un nouveau fruit, on fait en sorte de donner des légumes que bébé a déjà testé.

Quels fruits et légumes proposer à bébé entre 4 et 6 mois ?

Il est conseillé de donner des fruits et légumes de saison à bébé mais chacun est libre de donner ce qu’il veut bien entendu.

Il sera proposé à bébé des cuillères avant ou après le biberon (on conseille parfois après le biberon surtout si bébé a petit appétit pour qu’il prenne sa dose de lait essentielle à cet âge). SI vous donnez avant le biberon, il est conseillé de préparer le biberon avant de commencer à donner à manger à bébé qui n’aura pas forcément la patience d’attendre après la mise en bouche des petits pots.

Deuxième conseil, il est important de prendre le temps quand on commence la diversification, bébé a besoin qu’on soit uniquement à s’occuper de lui pendant ce moment. Proposer les légumes le midi et les fruits au goûter. Eviter le soir pour voir s’il fait d’éventuelles réactions allergiques.

Bébé peut avoir un réflexe de rejet c’est normal, il ne connait rien d’autre que le lait. Il est important de proposer un fruit ou un légume une dizaine de fois (pas le même jour bien entendu, réessayer quelques jours plus tard) avant de dire qu’il n’aime pas.

Légumes

Carottes, panais, potiron, citrouille, potimarron, courgette, épinard, haricots verts, betterave rouge, artichaut, aubergine, patisson…

A éviter au début : les choux (chou-fleur, choux de Bruxelles, brocolis…), le navet, le poireaux, la tomate. Attendre 8 mois pour la tomate et 10-12 mois pour le reste.

La pomme de terre peut être introduite 15 jours après le début de la diversification, avec d’autres légumes (1/3 de pommes de terre et 2/3 de légumes).

Les légumes doivent être lavés, épluchés, épépinés, cuits et mixés lisses avant d’être proposés à bébé. Vous pouvez les cuisiner vous même ou acheter des petits pots bébés.

La cuisson à la vapeur reste idéale pour préserver les qualités nutritionnelles des légumes. L’eau de cuisson sert ensuite pour faire une purée bien lisse.

Fruits

Pomme, poire, abricot, banane, pêche, coing, pruneau.

Les fruits rouges, plus acides, ainsi que les melons pourront être proposés vers 12 mois, les kiwis et fruits exotiques plutôt vers 18 mois.

Les fruits doivent être lavés, épluchés, épépinés, cuits et mixés lisses avant d’être proposés à bébé. Vous pouvez les cuisiner vous même ou acheter des petits pots bébés.

A chacun sa méthode mais le tout est bien entendu de le faire en accord avec votre pédiatre ou médecin traitant et selon vos convictions/choix.

Catégories : Bébé

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *