21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Santé

Piqûres : comment réagir ?

Le 25 juin 2015 – 9 h 36 minAucun commentaire |

Baignade, pique-nique, balade en forêt… l’été, nous sommes plus exposés au risque de nous faire piquer. D’abord, par des insectes, mais aussi par des vives, méduses ou oursins.

Contre les moustiques, évitez les accumulations d’eau et utilisez un répulsif cutané (attention, prenez conseil auprès de votre pharmacien, certains produits ne conviennent pas aux enfants et aux femmes enceintes) à base de IR3535, de DEET et pour être efficace, devra être appliqué 20 minutes après la crème solaire.

Pour prévenir les piqûres des hyménoptères (guêpes, abeilles, frelons…), évitez de marcher pieds nus dans l’herbe, débarrassez boissons et aliments sucrés après le repas et tenez-vous à l’écart des plantes à fleurs et odorantes et des arbres fruitiers. Surtout ne les chassez pas avec des gestes brusques.

Les bons gestes

En cas de piqûre d’hyménoptère, si le dard est resté planté dans la peau, enlevez le rapidement avec une pince à épiler sans écraser la poche à venin.
Sinon utilisez une pompe à venin en vous reportant à la notice. Passez la zone piquée sous l’eau très chaude pendant plusieurs minutes (sauf le visage) tout en prenant garde à ne pas vous brûler.
Désinfectez ensuite avec un antiseptique ou à base d’hydrocortisone.
Enfin, en cas de piqûres multiples (une vingtaine), il est conseillé de se rendre aux urgences.

Sur la plage

Les animaux marins (vive, méduse, oursin) peuvent aussi devenir un vrai cauchemar.
Pour éviter les piqûres, portez des sandales en plastique à semelle épaisse, utilisez des gants si vous faites de la plongée et ne vous baignez pas si une pullulation de méduse est annoncée. En cas de piqûre de vive, sortez vite de l’eau car vous risquez de faire un malaise.
Retirez les fragments d’épines puis approchez une source de chaleur (cigarette incandescente, allume-cigare, compresse chauffante…) près de la piqûre pour détruire le venin, en faisant, attention à ne pas brûler la peau. Enfin désinfectez la zone.

Pour les piqûres de méduses, il faut décoller les cellules urticantes restées sur la peau à l’eau de mer à l’aide d’une carte rigide, type carte de crédit. Appliquez ensuite un antiseptique.

Quand aux oursins, si leurs piquants ne sont pas venimeux dans nos contrées, ils provoquent une douleur violente et parfois un engourdissement. Extrayez soigneusement les piquants avec une pince à épiler et désinfectez : le risque de surinfection est important.

Dans tous les cas de piqûres d’animaux marins, une fois les gestes de premiers secours effectués, consultez un médecin.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.