21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Actualité

La mode est aux baies

Le 11 août 2013 – 15 h 51 minAucun commentaire

Très tendance, les baies exotiques sont vantées pour leurs multiples vertus nutritionnelles. Mais sont-elles aussi miraculeuse qu’on le prétend ?
Goji, açaï, cranberry, acérola… Originaires des quatre coins de la planète, ces petits fruits aux noms exotiques sont devenus très populaires en Occident ces dernières années. On les trouve surtout dans les boutiques bio et sur Internet, sous différentes formes : séchées, en poudre, en jus, pâte, gélules ou comprimés. Ils sont souvent qualifiés de « super aliments« . Un terme que le Docteur Mariette Gerber, chercheur honoraire à l’INSERM, juge « avant tout marketing, même s’il est vrai que ces baies sont riches en composés phénoliques, aux propriétés antioxydantes (ils ralentissent le vieillissement cellulaire), en vitamines et en minéraux ».

Un intérêt nutritionnel certain…

Emblématique de cette tendance : le goji.
Riche en bêta-carotène, il est utilisé depuis des millénaires dans les pharmacopée chinoise pour stimuler le système immunitaire. L’acérola, cerise des Antilles, très riche en vitamine C (20 à 30% plus que l’orange), est apprécié pour ses propriétés tonifiantes et anti-infectieuses. On attribue à l’açai, baie utilisée par les tribus d’Amazonie, des vertus anti-inflammatoire. Pour le moment, aucun essai clinique fiable ne confirme ces allégations,. Seule la canneberge (cranberry) a un effet reconnu : celui de réduire le risque d’infection urinaire chez les personnes qui y sont sujettes, grâce aux abondantes proanthocyanidines (composés aux propriétés antibactériennes) qu’elle contient. Mais on retrouve également ces composés dans la cerise ou les pépins de raisons, produits localement et donc plus accessibles.
acai

… mais pas exclusif

Certes, ces super aliments contiennent beaucoup de nutriments, mais encore faut-il que ceux-ci soient absorbés par notre corps. Pour être assimilé de manière optimale, le bêta-carotène demande un peu de matière grasse illustre le Docteur Gerber. Manger des carottes ou des tomates cuites à l’huile d’olive sera donc plus efficace que de mâche des baies de goji séchées.
Enfin nos besoins sont limités : il suffit de deux oranges pour que nos besoins journaliers en vitamine C soient couverts. L’excès sera éliminé et donc inutile. Faciles à consommer, ces supers aliments sont intéressants dans le sens où ils nous permettent de diversifier notre alimentation pour atteindre la ration quotidienne recommandée de 400 grammes de fruits et légumes.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.