21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Grossesse

Fécondation in vitro en Espagne

Le 23 juillet 2014 – 9 h 10 minAucun commentaire |

La fertilisation in vitro est l’union de l’ovocyte et du spermatozoïde de façon médicalisé (dans le laboratoire), afin de créer des embryons fécondés dans le but de les implenter ensuite dans l’utérus de la future mère.

La fécondation des ovocytes se fait de différentes façons, que cela soit la fécondation in vitro conventionnelle (FIV), soit via une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).
Celle-ci permet aux futurs parents d’avoir une grossesse même si le sperme du père est de mauvaise qualité (après diagnostique médical). Que cela soit via le sperme du conjoint ou d’un donneur, l’opération de la Fécondation in Vitro restera la même.

En France

En France, bien que la situation se soit améliorer depuis juillet 2013 avec la révision de la loi de bioéthique, car avant celle-ci il était obligatoire d’être déjà maman pour offrir ses ovocytes.
Quand on sait que les Françaises le deviennent vers 30 ans et qu’à cet âge, la fertilité est déjà moindre, que les ovocytes créés sont moins nombreux et de moindre qualité, on pouvait comprendre pourquoi les Françaises fuyaient l’hexagone pour ce type d’opération…
Enfin, comme la loi interdit formellement de vendre les gamètes, peu de donneurs permettent aux personnes d’avoir des enfants.

En Espagne

Chez nos voisins Espagnoles, les choses sont différentes et bien plus faciles.
En effet, les cliniques qui proposent des fécondation in vitro accueillent les donneuses, donnent les médicaments et un « dédommagement » d’environ 900 euros. De l’autre côté du mur, les médecins s’occupent des couples infertiles, qu’ils soient locaux ou Français.

culture d'embryons

C’est devenu une vraie spécialisation, on y trouve des coordinatrices bilingues, souriantes et disponibles afin de répondre aux questions des futurs parents, des échanges réguliers de mails pour prendre les rendez-vous ou recevoir les comptes rendus d’échographies… Tout est fait pour que le dialogue soit simple, efficace et que les voyages réduits au strict nécessaire afin de réduire les coûts. Si vous souhaitez optimiser le succès d’une fécondation in vitro, vous avez la possibilité de vous rendre chez IVI qui affiche un taux de réussite de 90% pour les patientes qui suivent un traitement chez eux.

La France change doucement mais sûrement et en attendant l’Espagne offre une part de bonheur à certains couples.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.