21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Bébé

Pourquoi bébé pleure ?

Le 19 novembre 2011 – 18 h 30 minAucun commentaire

Pleurer est quelque chose de normal dans la vie d’un nourrisson. Lorsqu’un bébé sort du ventre de sa mère la première chose qu’il fait est pleurer. Avec ce premier cri il prend de l’air dans ses poumons pour la première fois de sa vie. Si le bébé ne pleure pas, il doit être stimulé par un léger pincement ou un léger coup sur les pieds. Là, il est évident qu’un bébé sain doit pleurer et c’est un phénomène physiologique normal même si parfois cela peut agacer la mère ou des membres de la famille.

Nous savons tous qu’un bébé ne peut pas nous dire ses besoins, ses problèmes. La seule façon pour lui de communiquer avec les autres c’est de pleurer. Il utilise également quelques signes tels que des coups de pieds, des mouvements des mains, de la tête…mais la meilleure façon d’attirer l’attention des autres et de pleurer.

Des pleurs excessifs n’ont pas forcément une cause définie car les raisons pour lesquelles un bébé pleure varient de bébé en bébé. Certains peuvent être aisément calmés et d’autres sont plus difficiles à apaiser. Si les pleurs bouleversent la mère ou la nounou de la maison alors on peut dire qu’ils sont excessifs. Souvent un bébé se calme lorsqu’on lui donne le sein ou qu’on le berce doucement. De soudains accès de pleurs signifient que le bébé souffre et qu’il a besoin d’attention. Les raisons de ces pleurs peuvent êtres banales ou extrêmement dangereuse pour sa vie. Par conséquent, les pleurs d’un bébé ne devraient pas être ignorés.

Il est souvent difficile de découvrir les raisons pour lesquelles un bébé pleure. Les causes communes sont listées ci-dessous pour vous sensibiliser.

Raisons communes de pleurs :
1) La faim
Un bébé pleure jusqu’à ce qu’il ait du lait, comme le vieil adage s’avère vrai dans ce cas « à bébé qui pleure il faut donner du lait ».
2) Etre mouillé
L’urine et les selles provoquent de l’inconfort. Donc le bébé pleure jusqu’à ce qu’il soit nettoyé et au sec.
3) La compagnie
La majorité des enfants ont besoin de quelqu’un à côté d’eux. S’ils se sentent seuls ils pleurent. Lorsque leur poupée préférée s’éloigne de leurs mains, ils crient à l’aide.
4) La fatigue
Lorsqu’un bébé est fatigué après un voyage et incapable de dormir, il pleure. La fatigue se ressent dans un environnement inconfortable ou dans un climat malsain.
5) Chaleur et froid
S’ils ont trop froid ou chaud ils ne peuvent se reposer et pleurent. L’enfant doit se sentir bien dans une pièce aérée.
6) Vêtements trop serrés
Des vêtements trop serrés sont intolérables pour les enfants quand il fait chaud. Des élastiques trop serrés à la robe peuvent également provoquer des irritations au niveau de la hanche.
7) Pièce sombre
Lorsque le bébé s’éveille de son sommeil il à besoin d’une légère lumière. S’il est dans l’obscurité, il perturbera le sommeil de ses parents en pleurant. Et bien sur il sera irrité par une forte source de lumière, ce qui se soldera par des pleurs.
8) Les moustiques
Et oui, ces créatures gênent le sommeil en suçant le sang et donc font pleurer le bébé.
9) Nez bouché
L’enfant peut ne pas dormir lorsqu’il est enrhumé et donc pleurer tant que son nez est obstrué.
10) Gonflement de la gorge
Cela gêne la respiration et donc l’enfant pleure. Souvent on entend un bruit typique à chaque respiration.
11) Douleurs générales
Des douleurs diffuses et un manque de repos, souvent en cas de grippe ou durant les premiers symptômes dune maladie.
12) Pleurs habituels
Certains bébés pleurent sans raison, mettant leurs parents à l’agonie. Souvent, il faut donc appeler le médecin pour obtenir de l’aide.
13) Erythème fessier : résultat d’une couche serrée et humide gardée trop longtemps
L’érythème peut aussi être dû à des réactions allergiques au matériau élastique utilisé pour la couche. Lorsque l’érythème apparait, cela provoque des irritations et l’enfant ne peut dormir et pleure. Toute autre lésion de la peau comme de l’eczéma, de l’ecthyma ou une candidose provoque la même chose.
14) Maux d’oreilles
Les infections des oreilles sont monnaie courante par un climat humide. L’infection peut partir de la gorge. Une infection de l’oreille peut provenir d’une rupture de tympan due à une explosion de pus. Généralement les maux d’oreilles sont pires la nuit lorsqu’on est allongé. L’enfant ne dort plus, ne se repose plus, pleure et refuse que vous touchiez son oreille. Certains enfants dont l’oreille est infectée la frottent fréquemment.
15) Coliques
Lorsque le bébé pleure de façon continue, la plupart d’entre nous diagnostiquent une colique. Cela est sujet à débat car la cause exacte de la colique n’est pas connue et le diagnostique est difficile à confirmer. Les coliques peuvent être associées à des gargouillis ou une distension de l’abdomen. Souvent les enfants se sentent mieux lorsqu’on les couche sur le ventre. Certains enfants ne vous laissent pas toucher leur abdomen. Si l’enfant pleure en continu, appelez le médecin.
16) Infections
Toutes les infections qui causent une forme de douleur ou d ‘irritation se soldent par des pleurs. L’infection peut se situer n’importe où dans le corps. Elle est souvent associée à de la fièvre, des rougeurs ou des gonflements.
17) Réactions à certaines nourritures
On dit que la nourriture d’un homme est un poison pour un autre. Certains aliments peuvent provoquer des réactions allergiques. Cette allergie se manifeste sous la forme de rougeurs, de difficultés respiratoires, de symptômes gastriques et de pleurs continus.
18) Selles dures
Les bébés constipés ayant des selles dures peuvent pleurer lorsqu’ils doivent faire. Certains enfants vont hésiter à faire leurs besoins par peur de la douleur.
19) Reflux gastrique
Le bébé pleure après avoir recraché de la nourriture qu’il vient d’ingérer. Cela peut être dû à du reflux gastrique. Cela vient du fait que la partie inférieure de l’œsophage ne se referme pas, causant ainsi une régurgitation de l’estomac. Cela est difficile à diagnostiquer et peut être confirmé en donnant des médicaments anti reflux.
20) Les dents
Lors des poussées dentaires l’enfant ne se repose pas et pleure. Cela est souvent associé à des troubles gastriques, de la diarrhée.

Raisons plus rare pour les pleurs :
1) Occlusion intestinale
Elle est associée à de sévères douleurs. L’abdomen est tendu et gargouille. Le bébé est constipé et sans flatulences.
2) Septicémie
Une invasion dans le sang par des micro-organismes pathogènes s’appelle une septicémie. C’est associé à de la fièvre.
3) Torsion des testicules chez les enfants
Lorsqu’un petit garçon pleure en continu, il faut examiner son scrotum. Une torsion des testicules produit une sévère douleur qui empire lorsque l’on touche le testicule affecté. Lorsqu’on relève le testicule la douleur diminue. Si cela n’est pas traité correctement cela peut endommager le testicule du au manque d’approvisionnement en sang.
4) Méningite
Il se peut qu’au départ il n’y ait pas de fièvre. Par conséquent si un bébé pleure, en ayant parfois le regard vide et qu’il est irritable il ne faut pas ignorer ces symptômes. La fontanelle enfle. La rigidité du corps et des poussées fébriles peuvent apparaitre plus tard.
5) Rétention d’urine
Les enfants qui font de la rétention d’urine présenteront de grandes douleurs et ne pourront pas se reposer.
6) Blessures graves
Toute blessure grave sur le corps cause de la douleur. A l’occasion les enfants peuvent tomber et se blesser à la tête. Ce type de blessure est associé aux vomissements et aux convulsions.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.