21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Bébé

Apprenez les gestes qui apaisent bébé

Le 12 septembre 2014 – 15 h 49 minAucun commentaire |

Pour un bébé qui ne maîtrise pas encore la parole, la communication passe souvent par le geste. Gestes tout va bien lorsque ses mains se posent sur maman, que ses sourires illuminent son visage ou qu’il pédale dans le vide de plus en plus vite, tant il est content de vous voir et voudrait que vous le preniez dans les bras. Mais aussi gestes de rien ne vas plus lorsque votre enfant, mal dans ses chaussons, devient pelote de nerfs.

Et vous n’êtes pas attentif, si vous ne reconnaissez et ne traduisez pas ses attitudes, pas facile d’aider votre enfant… Comment s’y prendre ?

Quand bébé nous parle avec son corps

Tous les parents le remarquent : lorsque leur tout-petit est énervé, voire débordé par une grosse colère ou un souci, il se défend souvent en tendant son corps en arrière, telle une petite anguille que vous aurez du mal à retenir. S’il éloigne les bras de son corps, se tend de tout son être, crispe ses muscles. Ce petit corps ne veut pas être pris, il résiste. Parfois même, bébé garde cette position dans le lit. Alors, aucun doute : cette attitude de défense signifie qu’il est mal.

Comment l’aider ?

Même s’il est capital, aussi, de découvrir pourquoi bébé s’est mis dans cet état, dans l’immédiat, l’important est d’aider votre tout-petit à sortir de cette crispation, de cet isolement. Et pour cela, rien de tel que de copier les gestes et attitudes utilisés par les vrais pros en la matière : les psychomotriciens.
Leur recette : des gestes lents, rassurants et doux, voilà le rythme à adopter avec bébé. Et plus l’enfant sera petit plus on sera calme et apaisant. Quand à vous, vous devrez être détendu si vous voulez détendre votre progéniture.

Comment ?

En parlant d’abord et en vous mettant à son niveau : s’il est au sol, on s’accroupit, nos yeux à hauteur de yeux. Ensuite, n’oubliez pas : un petit mot d’introduction est nécessaire. C’est une sorte de code, un peu comme quand on rencontre une personne : on lui tend la main et on lui dit deux mots. Avec un enfant, particulièrement en boule, en rage ou tourneboulé, c’est pareil, il faut parler gentiment et a des mots de maman. Là, on entre dans le domaine du top secret ! Chaque personne possède ses mots doux, ses expressions, qui ne s’appliquent qu’à son enfant. Ça y est, la première étape est franchie. Le petit poussin est prêt à recevoir vos gestes, ceux qui vont bel et bien l’apaiser.

Quels sont les mouvements qui rassurent ?

Tous ceux qui rassemblent le corps de l’enfant. Les psychomotriciens sont formels : de même que le corps se réchauffe quand bébé s’endort en position fœtale, bébé se rassure avec des gestes qui lui donnent une sensation unifiée de son corps, en quelque sorte une bonne image de lui-même !
Bébé en position foetale
Le corps rassemblé, c’est de l’apaisement. Alors, on tourne un peu les petits bras, les petites jambes sans jamais forcer, on replie son bébé tout doucement comme pour lui offrir un cocon tout doux, tout chaud, tout en lui parlant doucement pour qu’il reprenne confiance. Et puis, on le berce, pliant ses petites jambes, plaçant le corps en croissant de lune.
C’est grâce à votre vigilance que votre enfant se sentira bien, tout en s’exprimant à travers ses gestes que vous connaissez maintenant.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.