21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Santé

La bronchiolite chez l’enfant

Le 22 août 2014 – 10 h 26 minAucun commentaire |

Seul un très petit pourcentage d’enfants nécessite un recours hospitalier, donc ne courez pas aux urgences, foncez plutôt chez le kinésithérapeute.

Dans la grande majorité des cas, on vient à bout de cette maladie, le plus souvent bénigne, en quelques séances de kinésithérapie respiratoire. Il faut savoir que la bronchiolite du nourrisson ne touche que 30% des nourrissons et que dans plus de 90% des cas, cela se soigne à domicile sans aucun souci.
La première fois, c’est très impressionnant. Il y a même des mamans qui lâchent la main de leur bébé avant de se précipiter en larmes, dans la pièce d’à côté.
Pourtant la kinésithérapie respiratoire par augmentation du flux expiratoire n’a pas la pénibilité qu’on lui prête : dès la deuxième séance, le petit malade est mis en confiance, sait que ça ne fait pas mal et supporte d’être un peu secoué… C’est la technique la plus utilisée en France, contrairement aux États-Unis.

Le déroulement de la séance

Cela se passe en trois étapes :

  • quelques gouttes de sérum physiologique sont introduites dans les narines de votre enfant
  • le kiné provoque une augmentation du flux respiratoire par des pressions synchrones des mains placées sur le thorax et l’abdomen
  • par une pression sur la trachées, provoquant automatiquement la toux, il aide le bébé à expulser les sécrétions bronchiques

massage bébé

Rendez-vous chez votre pédiatre

Par contre, seul votre pédiatre pourra prescrire ces séances, car il est le seul compétent pour évaluer la gêne respiratoire de votre enfant et de vous rediriger chez vous, vers un kiné ou vers les urgences (dans 5% des cas).

Les symptômes

En attendant son diagnostique, notez tout de même les symptômes :

  • bébé a du mal à avaler son biberon
  • il vomit son lait
  • il fait du bruit quand il respire
  • il parait essoufflé
  • il dort mal
  • il s’agite
  • il a de la température

Si cela arrive, commencez par l’aider à respirer en lui nettoyant le nez avec du sérum physiologique et avec un mouche-bébé. Donnez lui à boire régulièrement en petite quantité.
N’oubliez pas d’aérer sa chambre et éviter (encore plus que d’habitude) qu’il soit exposé à la fumée du tabac. Enfin détendez vous, car votre enfant ressent votre anxiété et le vivra plus mal que vous !

Quelques conseils

Si vous êtes malades, tenez vous éloigné de bébé. Avant et après chaque soin apporté à votre enfant, lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon. Désinfectez le plus souvent possible les objets servant à la toilette, le matelas à langer, les tétines, les jouets et lavez ses nounours et petits pyjamas à 60 degrés.
D’une manière générale, fuyez tous les lieux publics et retardez si possible l’entrée à la crèche jusqu’à son 6eme mois.

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.