21 février 2018 – 17 h 12 min

L’arrivée d’un enfant est un grand bonheur. Mais pour qu’elle se passe dans les meilleures conditions, l’hospitalisation et tous les autres frais liés à la naissance d’un bébé doivent être …

Lire la suite »
Accueil » Santé

Les bains et la propreté durant l’enfance et la petite enfance

Le 21 novembre 2011 – 18 h 34 minUn commentaire

Le bain et la propreté, voici des conseils que l’on donné à nos parents et grands parents…

Durant la petite enfance.

La propreté est essentielle à la santé du nourrisson. Les points auxquels les parents doivent faire très attention sont les suivants :

En premier lieu l’enfant devrait être lavé chaque jour à l’eau chaude. De plus, un bain chaque soir est complètement nécessaire afin de bien nettoyer le corps. Baigner un nourrisson fragile de quelques jours ou même quelques semaines dans de l’eau froide afin « d’endurcir sa constitution » (comme on dit) est la meilleure façon de miner la santé de l’enfant et favoriser des maladies futures. Cependant, petit à petit l’eau avec laquelle on lave l’enfant le matin doit être tiède, le bain du soir continuant à être suffisamment chaud pour détendre.

Après quelques mois la température de l’eau peut être graduellement baissée jusqu’à ce qu’on puisse utiliser de l’eau froide, soit pour la toilette à l’éponge ou même un bref bain le matin en été. Si on plonge l’enfant dans l’eau froide, ce ne doit pas être plus d’une minute. En effet, à cet âge l’impression du froid perdure plus longtemps et diminue les énergies vitales et empêche cette rougeur saine à la surface de la peau qui suit une brève exposition au froid et qui s’avère utile. Avec certains enfants qui sont d’une extrême fragilité et qui présentent des réactions déficientes, utiliser le bain froid peut s’avérer dangereux, faire mal. Cela doit être surveillé.

La surface de la peau devrait toujours être auparavant et délicatement séchée avec une serviette, un linge de flanelle. En fait, elle doit être plus que séchée car la peau doit être réchauffée et stimulée par de douces frictions. Tant le lavage que le séchage ne doivent pas être faits trop lentement, mais plutôt vivement. Cela s’avère être un excellent moyen de fortifier le nourrisson. Il est absolument nécessaire d’essuyer avec soin les oreilles, les aines et les fesses. Et si l’enfant est très grassouillet il est utile de poudrer ces endroits avec du talc ou de l’amidon. Cela prévient les exfoliations et des plaies souvent gênantes. Le savon n’est nécessaire que pour les parties du corps qui sont exposées à la saleté.

Durant l’enfance.

Lorsque cette période est là les bains sont trop souvent oubliés. On garde les mains et le visage propre et ainsi la nourrice est satisfaite. Cependant une totale toilette journalière du corps est toujours nécessaire, non seulement pour une raison de propreté, mais parce que cela aide grandement à préserver la toilette de l’enfant.

Un enfant de constitution vigoureuse et en plaine santé doit lorsqu’il se lève le matin, bien reposé après sa nuit de repos, être baigné ou douché ou si cela l’énerve trop ou l’inquiète, être toiletté à l’éponge de la tête aux pieds avec de l’eau salée. Si la température extérieure est trop froide, l’eau sera légèrement tiède. Cependant si la constitution de l’enfant le supporte, l’eau devrait être froide toute l’année. Puis le corps doit être essuyé rapidement et vivement, bien frotté avec une grosse serviette, puis on doit rapidement habiller l’enfant. Cela doit être fait chaque matin de la vie de l’enfant.

Si un enfant habite au bord de la mer il faut en tirer partie et on peut substituer le bain de mer à la toilette. Dans ce cas, le meilleur moment est deux à trois heure après le déjeuner. Cependant il ne doit pas s’être fatigué avant car sinon le bain froid ne sera pas sans danger. On doit faire attention à ce qu’il ne reste pas trop longtemps dans l’eau car dans ce cas la température corporelle risque de descendre trop bas, ce qui peut nuire à la santé. Chez les garçons de faible constitution on commet souvent cette erreur. Il est extrêmement important lorsque l’on baigne un enfant qu’il n’ait pas peur d’être immergé, il faut donc faire très attention pour éviter cela. De même, il faudra rapidement apprendre à nager à un garçon de constitution robuste, en pleine forme, lorsque cela est possible bien sûr. Cela à en effet de grands aspects bénéfiques. C’est un exercice revigorant et dans ce cas le bain froid à une double utilité.

Si un enfant est de constitution fragile le bain estival est l’un des meilleurs tonifiants qui existent. S’ il vit près d’une côte, le bain de mer s’avérera extrêmement bénéfique. Il faut cependant surveiller attentivement les effets du bain de mer sur une telle constitution. En effet, si le bain n’est pas suivi d’une prise d’un joli teint, d’un sentiment de renforcement, d’un bon appétit, il ne sera d’aucune utilité et il faut immédiatement arrêter cette pratique pour revenir au bain chaud ou tiède qui demeure extrêmement bénéfique à la santé de l’enfant.

Un commentaire »

Donner son avis

Merci de rester courtois, de rester dans le sujet.